X

Vous souhaitez être rappelé(e)

Un membre de notre équipe prendra contact avec vous dans les meilleurs délais. 

En cliquant sur « ÊTRE RAPPELÉ »

• Vous sollicitez que nous vous recontactions afin de vous communiquer divers renseignements sur NOS différentes prestations.

• Vous autorisez doudousetcaramels.fr à vous contacter ultérieurement par courriel, par voie postale ou téléphonique afin de vous informer et/ou de vous transmettre ses newsletters, actualités, et offres de produits. À tout moment, vous pourrez retirer votre consentement sur contact@doudousetcaramels.fr.

• Vous accepter les conditions générales d'utilisation, conformément à la politique de confidentialité et au traitement des données personnelles. Voir traitement des données personnelles

Tâches ménagères : nos petits français pas très concernés

Date de publication : 19/09/19

Tâches ménagères : nos petits français pas très concernés

Une étude réalisée par Kantar TNS pour Indesit, réalisée auprès de 4 000 parents vivant en France, au Royaume-Uni et en Russie et intégrée à sa campagne de communication #DoltTogether, nous indique qu’il y a des efforts à faire pour une égalité dans la répartition des taches ménagères.

En effet, Quel que soit le pays, la gestion des tâches ménagères revient toujours aux maman. Dans 85 % des foyers au Royaume-Uni, 84 %  en France et dans 73 %  en Russie.

Concernant les hommes, l’enquête révèle que leur participation se limite bien souvent à sortir la poubelle, tondre la pelouse ou laver la voiture.

L’étude montre également que 39 % des sondés en France et 41 % au Royaume-Uni considèrent que leur conjoint n’en fait pas assez. Ils ne sont que 27 % en Russie.

Plus dommageable envcore, 50 % des femmes en France et 42 % au Royaume-Uni déclarent ne recevoir aucune aide. Elles ne sont que 18 % en Russie.

A noter que les parents interrogés affirment qu’il est primordial que les enfants soient sensibilisés aux tâches ménagères et qu’ils apprennent à les faire.  Si les parents russes sont 39 % à penser que les tâches domestiques peuvent être utiles pour enseigner différentes compétences, ils ne sont que 17 % en France.  Au Royaume-Uni, les parents déclarent que 7 % des enfants contribuent aux tâches ménagères. Ils sont encore moins en France : seulement 6 % ! Et en Russie, ils sont 9 %.

< Retour aux articles

Partager sur les réseaux sociaux